The House of Usher - the web's oldest Poe fansite
home library news search works music 100 words contact 
 
Maria Clemm

Nice Portrait of Maria

Baudelaire's Poem for Maria Clemm

Charles Baudelaire, France's greatest poet translated many of Poe's short stories and wrote a poem in dedication to Maria Clemm for her loving efforts of looking after Poe throughout his life.


Cette traduction est dédiée à Maria Clemm A la mère enthousiaste et dévouée à celle pour qui le poète a écrit ces vers

Parce que je sens que, là-haut dans les Cieux
Les Anges, quand ils se parlent doucement à l'oreille,
Ne trouvent pas, parmi leurs termes brûlants d'amour,
D'expression plus fervente que celle de mère,
Je vous ai dès longtemps justement appelée de ce grand nom,
Vous qui êtes plus qu'une mère pour moi
Et remplissez le sanctuaire de mon coeur où la Mort vous a installée
En affranchissant l'âme de ma Virginia
Ma mère, ma propre mère, qui mourut de bonne heure,
N'était que ma mère, à moi; mais vous,
Vous êtes la mère de celle que j'aimais si tendrement,
Et ainsi vous m'êtes plus chère que la mère que j'ai connue
De tout un infini, -- juste comme ma femme
Était plus chère à mon âme que celle-ci à sa propre personne.


Poe's Library

Back To Usher